PATRIMOINE

Le territoire de la 3CO regorge de sites patrimoniaux exceptionnels. En voici quelques-uns qui méritent le détour.

Guide Intercommunal

Patrimoine

Le territoire de la 3CO regorge de sites patrimoniaux exceptionnels. En voici quelques uns qui méritent le détour.

Vos Contacts

Maison des Services publics
Maison des Services publics- 14 Route de Coconi 97680 COMBANI

(+262) 269.61.59.72

Envoyer Un Message

Bijoutiers

Longtemps reconnu pour ses bijoutiers,

le village de Sada est la capitale du bijou à Mayotte.
Aujourd’hui, c’est l’un des rares villages de Mayotte où sont installés des spécialistes de la bijouterie traditionnelle mahoraise. Celle-ci se caractérise par des bijoux en or (principalement) ou en argent, travaillés en filigrane. Les motifs les plus demandés sont la fleur d’ylangylang, mais les bijoutiers de Sada s’adaptent aux besoins de leurs clients.
MOSQUÉE DE TSINGONI

Mosquée de Tsingoni,

La plus vieille mosquée de France.
La date exacte de sa construction n’est pas connue, mais une inscription sur le mirhab (niche dans laquelle l’imam dirige la prière) indique la date de 1538, époque à laquelle le sultan Ali Ben Mohamed dit Issa dirigeait l’île de Mayotte.
La partie ancienne, d’architecture swahilie, ainsi que le périmètre comportant deux mausolées de type shirazien sont classés aux monuments historiques de France depuis 2015. Le minaret construit en 1991 est lui inscrit au titre des monuments historiques de France depuis 2017.
Poterie

Terre argileuse dans les hauteurs de la ville,

Aujourd’hui, la maison de la poterie de Sohoa n’existe plus
Mais la tradition perdure à travers quelques potières. La dernière des potières habite Chiconi. Ces dames, qui ne demandent qu’à transmettre leur savoir, continuent traditionnellement à aller chercher une terre argileuse dans les hauteurs de la ville, au quartier d’Ampandza. Cette terre sera mélangée avec du sable prélevée à Mtsanynyi, pour sa composition particulière. En lui rendant visite, elle vous expliquera par quel procédé elle parvient à fabriquer des pots en argile ou encore des marmites en terre traditionnelles, excellentes pour faire cuire le féliki mhogo par exemple
USINE SUCRIÈRE DE SOULOU

Ancienne usine sucrière de Soulou,

Située entre les villages de Tsingoni et Mtsangamouji,
L’ancienne usine sucrière de Soulou est aujourd’hui en ruine. Les vestiges de cette ancienne usine sont le témoignage d’une histoire agricole coloniale qui a débuté à la fin du 19ème siècle.
Cette usine a été créée en 1856 et a fait partie d’une exploitation qui s’étendait sur 400 ha. On peut y observer aujourd’hui les traces d’un quartier d’habitation, ainsi qu’une chaudière à vapeur, un moulin, et un hydroextracteur qui ont servi à l’exploitation de la canne à sucre dans les bâtiments de production. Ce site est inscrit au titre des monuments historiques depuis 2016 et a été choisi par Stéphane Bern dans le cadre de l’organisation du Loto du patrimoine pour être réhabilité.
Vanille

Production de la vanille,

Moins intense qu’elle ne l’a été,
Chiconi a longtemps abrité la coopérative de la vanille de toute l’île. À l’abandon depuis plusieurs années, elle reste témoin de ce passé proche. Moins intense qu’elle ne l’a été, la production de vanille reste tout de même ancrée dans l’âme de ce village et certains continuent la production de cette orchidée si prisée. Grâce à cette tradition, il est toujours possible d’acquérir de la vanille chez les derniers producteurs de la ville.

Nos Guides TerritoirePatrimoineTourismeLoisirsCulture3CO