CULTURE

Danses et Chants Traditionnels

Guide Intercommunal

Culture

Les danses et chants traditionnels font de Chiconi la capitale de l’ambiance. Elle a vu naître de artistes reconnus tels que Ragnao Dzoby, Del, Jimmy ou encore Foundi Colo Assani.

Vos Contacts

Maison des Services publics
Maison des Services publics- 14 Route de Coconi 97680 COMBANI

(+262) 269.61.59.72

Envoyer Un Message

Office Tourisme
Tous ces artistes ont en commun le maniement de la gaboussa. Cet instrument de musique traditionnel de notre île est emblématique et incontournable des chants des rombous (cérémonie animiste).

Colo Assani est le maitre incontesté du gaboussi, un instrument qu’il fabrique lui-même et qu’il maitrise à la perfection.

Des artistes et musiques traditionnels sont mis en avant par le festival Milatsika, le plus grand festival musical de l’île. Celui-ci se déroule au courant du dernier trimestre de l’année.
Le Moulidi
Le Moulidi est une danse religieuse masculine pratiquée dans toute l’île de Mayotte. Dans le territoire de la 3CO, cette pratique est également apréciée dans la commune de Mtsangamouji qui en a fait son emblème culturel.

Les chants du Moulidi sont tirés du Barzangué, le livre célébrant le prophète Muhammad. Le Moulidi est souvent organisé pour rendre hommage à un disparu, pour célébrer la naissance d’un enfant ou lors de festivités villageoises. Les hommes sont vêtus de boubous et d’écharpes et chaque orchestre (dénommé dahala en shimaore) possède un leader et des percussionnistes munis d’un tambourin. Agenouillés, les choristes reprennent des versets du Coran psalmodiés par le leader (ou imam). Dans le même temps, ils effectuent des gestes lents avec les mains et le reste du corps. Des gestes coordonnés et qui ont fait l’objet de nombreuses répétitions pour que la chorégraphie soit parfaite. Au second rang, debout, d’autres adeptes du Moulidi font des gestes plus brusques avec leur buste et leurs

Nos Guides TerritoirePatrimoineTourismeLoisirsCulture3CO